Knickerbocker

Ce cocktail nécessite :

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ shaker cocktail voir sur amazon
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ presse citron voir sur amazon
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ rhum voir sur amazon
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ shaker voir sur amazon
Le Knickerbocker : une recette parue pour la première fois en 1862 mais qui pourrait avoir 2 siècles.

Recette

Pour 1 personne
3 cl de rhum vieilli
1 cl de triple sec (Curaçao)
2 cl de citron (vert ou jaune selon votre préférence)
1 cl de sirop de framboise

Comment faire

Technique : au shaker / Verre : verre old fashioned / Type : short drink (7cl) / Temps : 5 mn
  1. Remplir votre verre de glace pilée.

  2. Presser et filtrer le demi-citron, puis incorporer le jus dans le shaker.

  3. Canneler un zeste de ce demi-citron puis l'insérer dans votre verre.

  4. Incorporer tous les autres ingrédients dans le shaker puis frapper avec quelques glaçons.

  5. Verser dans le verre en filtrant la glace du shaker.

  6. Insérer et décorer avec des fruits de saison.

Histoire et origine

Le cocktail Knickerbocker apparaît pour la première fois en 1862 dans "Bartenders Guide : How to mix drinks" de Jerry Thomas. Les Knickerbockers sont un peu sournois, la douceur du sirop et le côté rafraîchissant apporté par le citron arrivent en effet à plutôt bien faire oublier la teneur en alcool. C'est un cocktail quasi identique au White Lion paru dans le même ouvrage.

Jerry Thomas nous invite à rajouter du sirop de framboise si le cocktail n'est pas assez doux à notre goût et nous laisse le choix du type de citron. Par ailleurs, sa recette originale de 1862 invitait à utiliser du rhum Santa Cruz.

On ne sait pas qui est l'inventeur du knickerbocker ni pourquoi ce cocktail est appelé ainsi mais il existe au moins quelques hypothèses quant à l'origine de son nom. Avant 1862 (première parution de la recette), le terme "Knickerbocker" apparaît en effet sous différentes formes : le Knickerbocker Boat Club créé en 1811, le Knickerbocker Base Ball Club créé en 1845, et aussi Diedrich Knickerbocker qui était un pseudonyme exploité par l'écrivain Washington Irving dès 1809.