Sélectionnez votre langue

Bronx

Ce cocktail nécessite :

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ shaker Afficher le prix
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ gin Afficher le prix
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ martini rosso Afficher le prix
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ verres à cocktail Afficher le prix
Le cocktail Bronx : une recette qui doit être réalisée avec du jus d'orange pressé.

Recette

Pour 1 personne
3 cl de gin
2 cl de vermouth rouge
2 cl de vermouth blanc
3 cl de jus d'orange pressé et filtré

Comment faire

Technique : au shaker / Verre : martini / Type : short drink (10cl) / Temps : 5 mn
  1. Frapper au shaker le gin, les 2 vermouths et le jus d'orange.

  2. Verser dans un verre à cocktail en filtrant la glace restante dans le shaker.

  3. Canneler un zeste d'orange pour la décoration.

Histoire et origine

Rappelons avant tout que le cocktail Bronx c'est une tradition et une légende à respecter : un Bronx se réalise avec du jus d'orange pressé !

Le Bronx a très propablement été créé par Johnnie Solon, un barman réputé qui arrive à l'hôtel Waldorf Astoria de New York en 1899. C'est dans les quelques années qui suivèrent son arrivée à l'hôtel que Johnnie Solon aurait créé le Bronx.

L'historien Albert S. Crockett publie en 1934 "TheOld Waldorf-Astoria Bar Book" dans lequel il raconte l'histoire de la création du Bronx. Un jour où Johnnie Solon faisait un cocktail nommé "Duplex" pour un client, son maître d'hôtel nommé "Traverson" est arrivé en lui proposant de créer un nouveau cocktail et en lui indiquant qu'un client avait estimé qu'il (Johnnie) en était incapable. Johnnie aurait alors réalisé un cocktail venu d'une idée subite : mélanger 2 tiers de gin pour 1 tiers de jus d'orange, puis finir avec 2 doses égales de vermouth blanc et rouge. Johnnie aurait alors versé sa nouvelle recette dans un verre à cocktail et tendu celui-ci à Traverson qui aurait alors bu le verre d'un trait.

Le Bronx est un quartier de New York, mais le nom du cocktail ne viendrait pas d'ici. Johnnie Solon aurait constaté des bêtes étranges et inconnues au zoo, ce qu'avait déjà remarqué certains de ses clients qui avaient bu auparavant un peu trop de cocktails. Quand Traverson demanda à Johnnie quel nom il voulait donné à son cocktail, c'est en se rappelant de cette histoire de bêtes étranges qu'il nomma son cocktail le "Bronx".

Le cocktail fût aussitôt un succès, l'hôtel liquidait une à plusieurs caisses d'oranges à presser par jour.