Maï-Taï

Ce cocktail nécessite :

⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ shaker cocktail voir sur amazon
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ presse citron voir sur amazon
⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ rhum voir sur amazon
Le cocktail Maï-Taï : la recette la plus connue du célèbre bartender Trader Vic.

Recette

Pour 1 personne
3 cl de rhum blanc
3 cl de rhum ambré
2 cl de triple sec curaçao blanc
2 cl de sirop d'orgeat
2 cl de jus citron vert pressé et filtré

Comment faire

Technique : au shaker / Verre : tumbler / Type : long drink (12cl) / Temps : 5 mn
  1. Frapper au shaker les 2 rhums, le triple sec, le sirop d'orgeat et le jus de citron.

  2. Verser dans un verre en filtrant la glace.

  3. Décorer avec un long zeste de citron et quelques feuilles de menthe fraîche.

Histoire et origine

Le cocktail Maï-Taï a été créé en 1944 à Oakland en Californie par Victor Jules Bergeron Jr, alias "Trader Vic". Il est le fondateur de la chaîne de restaurants Trader Vic's.

Si les recettes divergent plus ou moins d'une source à l'autre, c'est d'une part parce que le créateur lui-même a modifié la recette du Mai-Tai au fil des années, et d'autre part parce que le cocktail est un peu trop fort au goût de certains barmen qui ont donc tendance à rajouter de nouveaux ingrédients sans alcool. Mais un Maï-Taï devrait toujours être composé de menthe fraîche, rhum, citron, curaçao et orgeat.

Le soir où il a créé ce cocktail, Trader Vic avait la visite de 2 amis tahitiens, Ham et Carrie Guild. Trader Vic raconte que quand Carrie a bu une gorgée elle s'est écrié "Maï-Taï - Roa Ae" que l'on pourrait traduire en français par extraordinairement bon. Bref, voilà pourquoi le cocktail fût baptisé "Mai-Tai".

Quoiqu'il en soit, le Mai Tai est un cocktail très riche en saveurs, pour peu que l'on oublie pas le zeste de citron et surtout la menthe en décoration sans quoi un Mai-Tai n'en serait pas véritablement un.