Gueule de bois

La nouvelle année rime pour beaucoup avec gueule de bois, Cocktail Mag fait le point sur ce mal qui a la fâcheuse habitude de gâcher nos lendemains de fête.

Sachez tout d'abord que le terme médical désignant la gueule de bois est la veisalgie, un terme formé à partir du mot norvégien "kveis" signifiant inconfort et du mot grec "algia" signifiant douleur. Inconfort et douleur, effectivement on s'y retrouve plutôt bien...

Mais comment soigner cette gueule de bois ? On aura entendu de tout, le café, le citrate de bétaïne, le paracétamol, les 3000 recettes de grands-mères ou même un bloody mary, mais quels sont les remèdes qui marchent vraiment ? En réalité, rien n'est plus efficace que boire beaucoup d'eau et se reposer ! Effectivement après une soirée trop arrosée votre organisme a besoin de repos, et l'eau comble la déshydratation dûe à l'alcool. Le reste n'a jamais fait ses preuves, d'autant plus pour le café puisqu'il fait travailler le foie au lieu de le reposer.

L'eau peut aussi s'avérer efficace en prévention, boire de l'eau entre deux verres d'alcool pourrait effectivement aider pour le lendemain même si la meilleure solution est encore la modération.

L'hérédité en cause

Deux récentes études américaines montrent qu'il y aurait une cause génétique et héréditaire dans la capacité à développer ou non les symptômes indésirables de la gueule de bois. Selon ces études, la part d'hérédité s'élèverait à 43%.

Sauvegarder
Choix utilisateur pour les Cookies
Nous utilisons des cookies afin de vous proposer les meilleurs services possibles. Si vous déclinez l'utilisation de ces cookies, le site web pourrait ne pas fonctionner correctement.
Tout accepter
Tout décliner
Unknown
Unknown
Accepter
Décliner
Marketing
Ensemble de techniques ayant pour objet la stratégie commerciale et notamment l'étude de marché.
Facebook
Accepter
Décliner
LiveRamp
Accepter
Décliner